Renault F1 Team

Renault F1 est une écurie de Formule 1. Elle était autrefois la propriété de la société Renault. En décembre 2010, Renault a vendu le reste de l'équipe de Formule 1. Renault a une longue histoire en F1. Ferenc Szisz a remporté le premier Grand Prix de France au volant d'une Renault. Depuis lors, Renault a participé à la Formule 1 en tant que fournisseur de moteurs et constructeur de la fin des années 1970 à nos jours, avec de nombreuses interruptions. Renault a introduit le moteur turbo en Formule 1 lorsqu'ils ont lancé leur première voiture, la Renault RS01 à Silverstone en 1977. Bien que l'équipe Renault ait remporté des courses et concouru pour les titres mondiaux, c'est en tant que fournisseur de moteurs aux équipes Benetton et Williams dans les années 1990 que Renault a connu ses premiers succès en championnat du monde. Les moteurs Renault ont permis à des pilotes tels que Nigel Mansall, Damon Hill, Jacque Villeneuve et Michael Schumacer de participer au championnat du monde des pilotes. Renault a repris son activité de constructeur en 2001 en reprenant l'équipe Benetton, qui a été rebaptisée Renault en 2002. Leur premier championnat en tant que constructeur a été remporté en 2005, l'année même où ils ont remporté leur premier championnat des pilotes avec l'ancien pilote d'essai Fernando Alonso. Ils ont répété leur succès l'année suivante.

Le point le plus bas de l'équipe jusqu'à présent a été atteint à la fin de 2009. À la fin de la saison 2008, l'équipe a connu un bref retour sur le podium, avec la victoire de Fernando Alonso dans 2 des 4 dernières courses. Cependant, Nelson Piquet Jnr, qui avait roulé pour Renualt tout au long de la saison 2008 (mais a été licencié de l'équipe) a déclaré aux médias que l'équipe l'avait fait tricher pour aider Alonso à gagner.

Lors du Grand Prix de Singapour 2008 (le tout premier Grand Prix organisé de nuit), Nelson Piquet Jnr a perdu le contrôle de sa voiture à l'extérieur du virage 17, glissant en travers de la route et s'écrasant contre un mur, jetant beaucoup de débris en travers de la route. La Safety Car a donc dû être appelée pour conduire les voitures lentement à travers la piste afin de protéger les Marshalls qui nettoyaient la route. Cela a permis de combler les écarts entre les voitures, ce qui signifie qu'elles couraient maintenant très près les unes des autres. Cela a permis à Fernando Alonso, qui occupait la 15e place, de dépasser les pilotes moins expérimentés et plus lents qui l'entouraient. Alonso a ensuite remporté la course. Après que Renualt ait licencié Piquet Jnr pour sa mauvaise conduite en 2009, il a déclaré à la FIA (l'organisation qui gère le championnat du monde de Formule 1) que Flavio Briatore, le patron de l'écurie Renualt F1 Team (qui était le patron depuis 20 ans et avait triché auparavant) lui avait dit par radio d'écraser la voiture délibérément, afin de faire sortir la voiture de sécurité et de donner à Alonso une meilleure chance. Alonso n'était pas au courant de cela à l'époque, ni avant l'accident.

À la suite d'une réunion du super conseil de la FIA à Paris, le principe de l'équipe Flavio Briatore et l'ingénieur en chef Pat Symmonds ont été reconnus coupables. Tous deux ont dû quitter l'équipe et Flavio a été banni à vie de la Formule 1 (ce groupe a maintenant été levé). En relation avec l'événement, le sponsor principal de Renault F1, ING Insurance (comme le montre la photo ci-dessus) a également quitté l'équipe

Le 8 décembre 2010, Renault a annoncé qu'il avait vendu le reste de ses parts dans l'équipe à Genii Capital, un groupe d'investissement privé. Ces actions seront achetées par Lotus Cars, qui appartient à Proton. Proton est propriétaire de Lotus Cars. L'équipe sera nommée Lotus Renault GP pour 2011. Elle continuera à utiliser Renault comme nom de châssis. Les voitures utiliseront une livrée noire et or (peinture). Elle sera similaire au sponsoring historique de John Player Special que Lotus avait dans les années 1970 et 1980.

L'équipe court en équipe de France depuis que Renault a repris Benetton en 2002. En janvier 2011, il a été annoncé qu'elle courrait sous licence britannique en 2011. C'est la première fois depuis 1975 qu'il n'y a pas eu d'équipe française en Formule 1.

Fernando Alonso au volant de Renault F1 en 2009.
Fernando Alonso au volant de Renault F1 en 2009.


AlegsaOnline.com - 2020 / 2021 - License CC3