Périhélie

Le périhélie est le point dans l'orbite d'une planète, d'un astéroïde ou d'une comète qui est le plus proche du soleil. Il est l'opposé de l'aphélie, qui est le point le plus éloigné du soleil.

Le mot périhélie vient des mots grecs "peri", qui signifie proche, et "Helios", qui signifie le dieu grec du soleil. Il s'agit donc de périhélie. (Le mot similaire, perigee, fait référence au point le plus proche de l'orbite d'un objet quelconque de la Terre).

Toutes les planètes, comètes et astéroïdes de notre système solaire ont des orbites approximativement elliptiques (une sorte de non circulaire). Ainsi, elles ont toutes un point le plus proche et un point le plus éloigné du soleil : un périhélie et un aphélie. L'excentricité orbitale mesure la planéité de l'orbite. Toute révolution d'un corps autour du soleil n'est qu'approximativement elliptique, car la précession du périhélie empêche l'orbite d'être une simple courbe fermée comme une ellipse. Cela provoque des cycles de Milankovich.

C'est vers le 3 janvier de chaque année que la Terre se rapproche le plus du Soleil. La différence de distance entre le point le plus proche du soleil en janvier et le point le plus éloigné du soleil en juillet est de 5 millions de kilomètres. La Terre se trouve à environ 147,1 millions de kilomètres du soleil au début du mois de janvier, contre environ 152 millions de kilomètres au début du mois de juillet.

Lorsque la Terre est la plus proche du soleil, c'est l'hiver dans l'hémisphère nord et l'été dans l'hémisphère sud. Il est donc possible de constater que la distance de la Terre par rapport au soleil ne provoque pas de changement notable des saisons ; les effets relativement mineurs des différences de distance sont quelque peu masqués par l'hémisphère sud, principalement océanique, par rapport à l'hémisphère nord, semi-continental. Par conséquent, les saisons de la Terre vont et viennent principalement parce que la Terre ne tourne pas avec son axe exactement droit par rapport au plan de l'orbite de notre monde autour du soleil. L'inclinaison axiale de la Terre est de 23,5 degrés. Cela place le Soleil plus au sud en décembre et janvier, donc le nord a l'hiver et le sud a l'été. Ainsi, l'hiver tombe sur la partie du globe où la lumière du soleil frappe le moins directement. L'été tombe donc sur la partie du globe où la lumière du soleil frappe le plus directement.

1. Planète à l'aphélie 2. Planète au périhélie 3. Soleil
1. Planète à l'aphélie 2. Planète au périhélie 3. Soleil


AlegsaOnline.com - 2020 / 2021 - License CC3