Archaeognatha

L'archaeognatha est un ordre d'insectes sans ailes, aussi appelés queues de brins sautantes. Ils font partie des insectes qui ont le moins changé au cours de l'évolution. Ils sont apparus pour la première fois au Dévonien avec les arachnides (araignées). Le nom Archaeognatha est dérivé du grec Archaeos qui signifie "ancien" et gnatha qui signifie "mâchoire". Cela fait référence à l'articulation des mandibules, qui a un seul condyle, là où tous les insectes supérieurs en ont deux. Un autre nom, Microcoryphia, vient du grec micro qui signifie "petit" et coryphia qui signifie "tête".

L'Ordre Archaeognatha a été précédemment combiné avec l'Ordre Thysanura, ou Bristletails. Les deux groupes ont des queues à trois branches avec deux cerques et un épiprocessus. Les Archaeognatha diffèrent des Thysanura en ce qu'ils sont capables d'utiliser leur queue pour s'élancer jusqu'à 30 cm dans les airs. Comme Thysanura, le corps est recouvert d'écailles, avec un exosquelette mince qui est susceptible de se déshydrater.

Il y a environ 350 espèces dans les deux familles. Elles sont réparties dans le monde entier et sont inhabituelles dans le monde des insectes, car on peut même les trouver dans l'Arctique où elles vivent dans la litière de feuilles et les crevasses des rochers. Elles se nourrissent principalement d'algues, mais aussi de lichens, de mousses ou de matières organiques en décomposition.

Aucune espèce n'est actuellement en danger de conservation, bien que l'ordre soit l'un des plus mal étudiés parmi les insectes, et il se peut donc simplement que personne n'ait encore reconnu qu'une espèce est en danger.


AlegsaOnline.com - 2020 / 2021 - License CC3